Il est normal d’étudier le budget avant de commander un logiciel sur mesure. Cependant, le coût d’un développement informatique est difficile à chiffrer, car de nombreux paramètres doivent être pris en compte. La résolution de petits problèmes peut parfois prendre beaucoup de temps, car un logiciel repose sur des connaissances et des outils complexes.

Les facteurs à prendre en compte

Pour obtenir un logiciel sur mesurede gestion, de formation ou une application web, il faut mettre en œuvre les ressources humaines d’une société de service d’ingénierie informatique (SSII) prestataire. Le taux journalier jour/homme, ainsi que les frais fixes, varient largement selon qu’l s’agisse d’un freelance, d’une entreprise locale ou d’une grosse SSII. La technologie de développement et de programmation retenue, en particulier l’intelligence artificielle, ainsi que la spécialisation des techniciens peuvent également peser sur la facture. Il est à noter que les tarifs vont du simple au double entre un développeur junior et un chef de projet senior.

Le coût des fonctionnalités est un élément budgétaire à ne pas négliger pour une commande de logiciel sur mesure. En effet, la mise en œuvre de ces fonctionnalités peut prendre quelques jours ou plusieurs mois en fonction de leur complexité. Il en est de même pour le coût de conception et de suivi, car les coûts de départ ne correspondent pas forcément à ceux de la maintenance. Certains prestataires proposent des tarifs initiaux bas pour ensuite les faire augmenter de manière conséquente une fois le client engagé.

Il est normal pour un client d’avoir un cahier de charges très précis, mais il arrive aussi qu’il a un projet flou. Il y a une énorme différence entre ces deux cas de figure, et c’est là que le coût de l’incertitude, qui est récurent dans le domaine informatique, entre en scène. Le prestataire devra facturer plus lourdement avec un projet qui comprend beaucoup d’incertitude. Il ne faut également pas oublier le coût des petites lignes du contrat de prestation. Si le prestataire peut réutiliser le code source développé pour un autre client, le prix sera moindre. A l’inverse, il sera beaucoup plus élevé si le travail est destiné à être la propriété exclusive de celui qui le commande.

Enfin, des points qui ne sautent pas toujours aux yeux peuvent faire varier grandement le coût d’un logiciel sur mesure. On peut citer la date de livraison du produit, la criticité de l’application web et les performances attendues. La montée en charge, l’expérience utilisateur, le nombre d’utilisateurs ainsi que la sécurité et la maintenance méritent aussi une attention particulière.

Les professionnels indispensables pour développer un logiciel

Des techniciens spécialistes ou généralistes pourront être mobilisés en fonction de la complexité du projet. Et pour cause, à chaque expert correspond des compétences spécifiques. Ces professionnels peuvent intervenir en même temps ou à différents stades :

  • Le développeur-programmateur prend en charge les réalisations techniques et le développement du produit.
  • L’administrateur de la base de données s’occupe des éléments techniques qui constituent celle-ci (création, configuration, installation).
  • Le développeur Flash, qui est à la fois un technicien et un créatif, conçoit les animations multimédias.
  • L’intégrateur met en route le logiciel après que les phases de test aient été validées.
  • Le spécialiste en sécurité dont le rôle et de protéger le système contre les éventuelles attaques provenant de l’extérieur.
  • Le directeur technique supervise l’ensemble des experts et valide leurs choix.

Par quoi commencer ?

Un projet de développement de logiciel sur mesure ressemble à une course de fond. On doit donc bien gérer la consommation d’énergie pour être certain d’en disposer suffisamment pour tenir la distance. Le budget doit être affecté à un maximum de besoins essentiels, et les dépenses qui n’ont pas d’intérêt immédiat peuvent être évitées. Des ajustements pourront être nécessaires en cours de route. Il convient donc de se poser la question de savoir ce qu’on peut faire avec son budget, et non combien ça coûte.

Mais quoi qu’il en soit, on doit tout de même disposer d’un budget. Par conséquent, il est indispensable d’avoir une vision bien précise de ce qu’on souhaite obtenir. Cela permettra de déterminer le budget, en fonction des principaux points que l’on estime nécessaires pour répondre aux besoins de son entreprise. Ensuite, on peut découper le projet en plusieurs étapes successives répondant chacune à un besoin. Ainsi, le coût total est plus facile à contrôler, et il en ressortira rapidement un logiciel fonctionnel. La ligne de conduite à tenir, c’est qu’il est possible d’avoir un logiciel avec un budget modeste, à conduction de bien gérer ses besoins.

Comment s’assurer d’avoir ce dont on a besoin avec son budget ?

Lorsqu’on achète une nouvelle maison, on entreprend souvent des travaux extérieurs pour permettre aux enfants de profiter pleinement de l’espace disponible tout en assurant leur sécurité et celle des voisins. Et pour la réalisation de ces travaux, le propriétaire fait appel à des fournisseurs et des prestataires afin d’avoir une idée des prix et pour prendre les bonnes décisions. Dans la grande majorité des cas, ces professionnels répondent « ça dépend », et c’est bien normal.

Dans le domaine de la conception de logiciel sur mesure, il est également crucial de savoir si on obtiendra ce que l’on veut tout en respectant son budget. Cette question est parfois liée à une vision trop large de son projet, qu’il s’agisse d’une maison ou d’une solution logicielle. Il n’est donc pas toujours utile de tenter d’aborder tous les aspects en même temps. En effet, il est tout à fait possible de travailler d’abord sur une partie uniquement, et au fur et à mesure que l’on avance, on peut obtenir une estimation beaucoup moins élevée que le budget disponible, et l’on peut affecter des investissements à des choses plus urgentes.

Les taux indicatifs pour le développement de logiciel sur mesure

Il est à rappeler que le coût d’un logiciel sur mesure peut se calculer à la journée ou au projet. Le montant va d’une centaine à plusieurs milliers d’euros, en fonction du produit et des compétences mobilisées. Il est donc fortement recommandé de s’informer sur la question pour pouvoir faire jouer la concurrence. Toujours est-il qu’un logiciel sur mesure coûte plu cher à l’achat qu’un logiciel généraliste, mais le premier est plus rentable sur la durée que le deuxième, car les licences annuelles seront éliminées.

En France, la fourchette des coûts de développement de logiciel sur mesure est extra-large. Cependant, on peut se baser sur des prix de référence. Pour un freelance ou un développeur junior, on peut tabler sur un tarif de 500 euros / jour. Pour un développeur avec des expériences dans des projets similaires, il faut compter 800 euros / jour, et pour un chef de projet senior, 1 000 euros / jour.

Author

Écrire Un Commentaire